Misiones

27 octobre 2015

Bonsoir mes têtards,

Ceci est probablement le dernier article de ma rubrique « Photos d’Argentine », du moins de ce voyage ci. On est donc allé dans la province de Misiones, là où se rencontrent l’Argentine, le Brésil et le Paraguay. Et c’était d’ailleurs plus ou moins la réponse à mon post d’il y a deux semaines : le film s’appelle Mission. Une seule participante bordel. Bon de toute façon vous auriez eu aucune chance, la participante c’est ma mère et elle vous met tous à l’amende. Mais quand même, participez. On est où là ? On est sur le blog de Mr. Sandwich ou on est pas sur le blog de Mr. Sandwich ? Bon. C’est bien ce que je pensais. Alors on participe, merci. Et félicitations à ma maman.

Donc Misiones, les trois frontières, tout ça, mais surtout : les chutes d’Iguazú. BAM. Alors ça, ça t’envoie une espèce de PATATE de OUF dans la rétine, tu regrettes rien. Hé, c’est pas une merveille du monde pour rien la coquine. Non franchement, bien.

Good evening tadpoles,

This is probably the last article of my « Argentina pictures » category, at least of that very trip. We went to the province of Misiones, where Argentina, Brazil and Paraguay meet. And by the way, that was pretty much the answer to my post from two weeks ago, the movie is called The Mission. Only one participant for fuck’s sake. Well anyway you wouldn’t have had a chance, the participant is my mother and she’s way better than you losers. But still, participate. Where are we? Are we on the blog of Mr. Sandwich or are we not on the blog of Mr. Sandwich? Good. That’s what I thought. So we participate, thank you. And congratulations to my mum.

So Misiones, the three frontiers, etc., but most of all: Iguazú falls. BAM. This shit beats the fuck out of your retina, and you like it. Hey, there is a reason why those naughty falls are a wonder of the world. No seriously, nice.











La Rioja

15 octobre 2015

J’ai récemment eu la chance de me taper 12 heures de bus aller et 15 retour pour aller voir la province de ma copine. Et franchement, pas mal. Sympa. Je veux dire, ils ont des sièges inclinables et tout quoi. Cool. Et sinon la Rioja, c’est pas dégueulasse non plus, loin de là. Mais jugez plutôt.

I recently had the good luck to stay 12 hours in a bus (and 15 to come back) to go in the province of my girlfriend. And honestly, not too bad. Nice. I mean, they have reclining seats and all. Cool. And La Rioja is not ugly either by the way, far from it. But I’ll let you form your own opinion.











Pour quelques film studies de plus

13 octobre 2015

Salut les loutres,

Quelques images tirées d’un film qui se passe aux alentours de ma prochaine destination en Argentine. Je vous en dis pas plus, vous connaissez la chanson, il faut deviner. Au passage, je vous montre bientôt les photos de ma dernière destination en Argentine, promis, j’ai juste eu la flemme. Bisous.

Hello otters,

A few images of a movie taking place near my next destination in Argentina. I won’t tell you more, you know the score, you have to guess. By the way, I’m going to show you the pictures of my latest desination in Argentina soon, I was just too lazy. Kisses.




Anniversaire

9 octobre 2015

Chiquitin

21 septembre 2015

Un peu de couleur sans prise de tête pour se détendre.

Ce chat m’inspire beaucoup. Surement parce que c’est un gros tas, les gros tas m’ont toujours inspiré.

Suspiro

15 septembre 2015

Vous l’avez attendu, vous l’avez rêvé, certains l’ont même fantasmé. Après une attente interminable, le voici enfin.

Mesdames et messieurs : le tiseur tréleur de SUSPIRO.

You waited for it, you dreamt of it, some of you even fantasized it. After an never-ending wait, here it is.

Ladies and gentlemen: SUSPIRO’s teaser-trailer.

Merci à ma MEUF pour le montage, sans elle ces 6 plans ne se seraient pas transformés en ce chef d’oeuvre contemporain que vous avez sous les yeux.

Thanks to my GIRL for the editing, without her those 6 shots wouldn’t have become the contemporary master piece you are looking at.

Salar de Uyuni – Sur Lipez

14 septembre 2015

Coucou les biquets et les biquettes,

Aujourd’hui je vous fais un petit cadeau en vous gavant de photos, pour trois bonnes raisons : d’abord je vous aime bien, ensuite j’ai la flemme d’écrire un autre article pour poster le reste des photos, et enfin, je vais pas tarder à sortir une espèce d’exclu mondiale de fou furieux et j’aimerais bien en avoir fini avec les diapos de vacances à ce moment là.

Vous tremblez soudainement ? Pas besoin d’aller sur doctissimo pour savoir si ce sont les syndromes d’un cancer en phase terminale : il s’agit des effets bien connus d’une annonce d’exclu de fou furieux sur mr-sandwich.com.

Mais revenons dans le vif du sujet d’aujourd’hui et préservons un soupçon de suspense. Les photos du jour sont celles du tour Uyuni – Sud Lipez. Le principe, comme je vous l’expliquais succinctement l’autre jour quand j’étais énervé par la colère, c’est qu’on part en 4×4 avec un chauffeur et une cuisinière pendant 4 jours, et qu’on s’arrête ici et là pour prendre des photos, se balader un peu, prendre des bains d’eau chaude naturelle ou pisser un coup. On peut éventuellement combiner ces activités en prenant des photos en se baladant ou en pissant dans le bain d’eau chaude, vous vous en doutez.

Le petit bonus un peu LOL, c’est que le chauffeur est bourré ou aveugle. Nous on est allé dans une agence où ils se vantaient d’avoir des chauffeurs qui ne buvaient pas (véridique), donc forcément on a eu droit à un aveugle. Déjà qu’il était pas très grand et qu’il dépassait pas forcément au dessus du volant, il a fallu qu’il soit en plus complètement myope et qu’il se guide moins à sa vue qu’aux indications de la cuisinière. On l’appelait Pepito, mais ça c’est seulement parce qu’on est raciste.

Ce joli voyage, s’il ne se termine pas dans un fossé, se conclue par le salar d’Uyuni, le désert de sel le plus grand au monde avec une superficie de 10 000 km². C’est franchement pas un truc de guignols, mais voyez plutôt.

Hello sweethearts,

Today I’m going to be nice with you and offer you a lot of pictures, for three good reasons: I like you, I’m too lazy to write two articles for the rest of pictures I have, and I’m about to release some sort of crazy exclusivity and I’d like to finish the holidays pictures show before.

You’re suddenly shaking? No need to look on internet if those are the symptoms of a cancer in final stage: it’s only the well known effect of a crazy exclusivity announcement on mr-sandwich.com.

But let’s go back to our subject and preserve a little bit of suspense. The pictures of today are those of the Uyuni – Sur Lipez tour. The principle, as I was succinctly explaining last time when I was angry, is that you’re going in a 4×4 with a driver and a cook for 4 days, and you’re stopping from times to times to take pictures, have a little walk, take baths in natural hot water or have a piss. You can also combine activities and take pictures while walking or piss while having a hot bath, as you could expect.

The LOL bonus on top of this is that the driver is drunk or blind. We went in an agency where they were bragging about their drivers who didn’t drink (true story), so we got the blind one. He was already pretty small and not necessarly above the wheel enough to see the road, but he also had to be totally nearsighted and drive thanks to the cook’s indications more than his view. We called him Pepito, but that’s only because we’re racist.

This nice trip, when it doesn’t end up in a ditch, finishes with the Salar de Uyuni, the world’s largest salt flat, at 10,582 square kilometers. It’s definitely not for clowns, let’s watch it now.













La Paz, Potosi y Tupiza

10 septembre 2015

Le chat a encore pissé sur mes fringues donc je suis pas d’humeur à vous faire marrer.

Du coup La Paz c’est la capitale administrative de la Bolivie, c’est à 3600 mètres d’altitude donc ça t’éclate la gueule quand tu y arrives depuis le niveau de la mer, et ils vendent des fœtus morts de lamas dans la rue, super. Le temple de Tiwanaku c’est à 2 heures de là, et ça aurait été stylé si ces bâtards d’espagnols avaient pas tout défoncé pour fabriquer des églises à la place. Coroico il flottait, Potosi c’est là où les gamins se font exploiter dans les mines donc au lieu d’aller se prendre en selfie devant eux on a préféré détourner le regard et mater leurs rues colorées, génial. Et enfin Tupiza c’est de là que partent les tours en 4×4 avec chauffeur bourré du Sud Lipez / Salar d’Uyuni que je vous montrerai la prochaine fois. On y a aussi fait du cheval sans casque et au galop, et le cheval a voulu me faire tomber pendant que je prenais des photos sous prétexte que je le laissais pas bouffer. Excellent.

Bon je vous laisse j’ai un chat à crucifier sur la porte de ma piaule.

The cat peed on my clothes again so I’m not in the mood to make you guys laugh.

So La Paz is the administrative capital of Bolivia, it’s at 3600 meters above sea level so it bursts your head off when you arrive from sea level, and they sell dead lamas fetus in the street, great. Tiwanaku temple is two hours from there, and it would have been pretty if those Spanish bastards didn’t ruin everything to build churches instead. It was raining in Coroico, and Potosi is the place where the children are exploited in the mines, so instead of taking selfies in front of them we decided to look on the other way and enjoy their colored streets, awesome. And finally, Tupiza is the place where the 4×4 tour with drunk driver of Sur Lipez / Salar de Uyuni that I’m going to show you next time start from. We also rode galloping horses without helmet, and mine tried to make me fall while I was taking pictures on the pretext that I was not letting him eat. Excellent.

Ok I leave you guys for now, I have a cat to crucify on my door.







Interlude

7 septembre 2015

Un petit intermède illustratif avant d’entrer concrètement en territoire Bolivien.

Lago Titicaca

5 septembre 2015

On continue sur cette si belle lancée avec le lac au nom le plus ridicule d’Amérique Latine, j’ai nommé Titicaca.

C’est un espèce d’océan de 8500 km² à 3800 mètres d’altitude, qui sépare la Bolivie du Pérou, sur lequel on peut voir toute sorte de choses rigolotes.

Et notamment, les îles Uros, qui sont en fait des îles artificielles créées par des Péruviens qui s’emmerdaient avec un peu de terre et de roseaux. Depuis ils se sont rendus compte que ça plaisait aux touristes et ils en ont fait un genre de parc d’attractions où on monte sur ce qu’ils appellent leur « Mercedes Benz » pour aller d’île en île, un espèce de bateau traditionnel en bois et en paille rouge et jaune, très authentique, et très rapide puisqu’il avance grâce au petit bateau à moteur caché derrière pour le pousser.

Nous avons aussi vu la Isla del Sol, côté Bolivien cette fois, qui est un peu un plagiat de la Corse et de l’Italie, mais bon vu que j’ai pas encore la preuve de qui a copié qui, je vais pas trop gueuler. J’ai pu y prendre une photo en mode Nasa dont je ne suis pas peu fier. Il faut dire qu’à cette hauteur on n’est plus si loin des étoiles, et c’est pas là bas qu’on se fait emmerder par la pollution visuelle.

Let’s sustain that beautiful momentum, with the most ridiculous named lake of Latin America: Titicaca.

It’s some kind of 8500 km² ocean at 3800 meters above sea level, which separates Bolivia from Peru, and on which one can see all kind of curious things.

Notably Uros Islands, that really are artificial islands created by bored Peruvians with a little bit of earth and reeds. They since realized that tourists liked that, and they made it a kind of amusement park, in which we can use what they call their « Mercedes Benz » to move between islands, some kind of traditional boat made of red and yellow wood and straw, very authentic, and also very fast as it moves thanks to a smaller motorised boat hidden behind it to push it.

We also saw Isla del Sol, on the Bolivian side, that plagiarized Italy and Corsica a little bit, but since I don’t have any proof of who copied whom, I’m not going to complain too much. I’ve been able to take a nasa-style picture there that I’m pretty proud of. At this altitude you’re not so far away from the stars, and you won’t get annoyed by visual pollution over there.